Bulletin de la Société Française des Fouilles de Tanis (BSFFT)

Écrit par Super Utilisateur

 

Le Bulletin de la Société Française des Fouilles de Tanis (BSFFT) a vu le jour avec la création de la Société Française des Fouilles de Tanis (SFFT), en 1988.

Cette publication annuelle, destinée aux adhérents de la SFFT, regroupe des articles et rapports scientifiques officiels sur les campagnes de fouilles de l'année en cours, ainsi que des études thématiques. Elle est disponible dans de nombreux centres de recherche et de nombreuses bibliothèques d’égyptologie à travers le monde. 

Les articles contenus dans les BSFFT parus entre 1988 et 2005, ainsi que quelques articles plus récents, sont désormais disponibles au téléchargement en ligne sur le site d'Academia en cliquant ici

Le sommaire du numéro 33 de cette série, paru en juin 2020, rend compte des activités de l’équipe de Philippe Brissaud et de la SFFT au cours de l’année 2019.

Jean Rougemont y présente les nouvelles de l’association. Philippe Brissaud et Christelle Desbordes y exposent ensuite les découvertes réalisées par la MATD sur le tell Dibgou lors de sa campagne 2019.

L’étude des différents états d’aménagement de l’église mise au jour au cœur de la cité médiévale de Dibgou a pu être achevée. Les niveaux d’occupation antérieurs à l’édification du monument ont également été révélés, mettant en lumière le dynamisme de ce quartier, centre névralgique de la ville à l’aube du Moyen-Âge. Une quantité importante de blocs inscrits d’époque pharaonique a enfin été découverte dans la maçonnerie du bâtiment sur lequel fut plus tard implantée l’église, élément qui, s’ajoutant au passage voisin de l’un des segments de l’enceinte qui devait cerner le temple de la ville à l’époque pharaonique, tend à confirmer la proximité des vestiges encore enfouis de ce temple édifié au cours du premier millénaire avant notre ère.

A l’issue de cette campagne, dernière étape d’un programme d’étude qui aura duré six ans, l’équipe a réussi à mettre en évidence l’intérêt historique du tell Dibgou et la qualité des vestiges qu’il recèle, témoins de la vitalité d’une cité qui sut s’adapter aux évolutions de son environnement et se développa pendant près de deux millénaires.

 

 

 

Catégorie :