Présentation de la Mission Archéologique de Tell Dibgou

Écrit par Super Utilisateur

 

La Mission Archéologique de Tell Dibgou (MATD), créée en 2013, est organisée par la Société Française des Fouilles de Tanis (SFFT).

Elle est financée par la SFFT, grâce aux adhésions récoltées et à la générosité des dons de particuliers et d’entreprises.

Son projet scientifique a officiellement été accepté par le Conseil Suprême des Antiquité Egyptiennes en décembre 2013.

Son équipe est constituée de professionnels expérimentés qui, pendant près de trente ans, ont formé la Mission Française des Fouilles de Tanis (MFFT), et qui, une fois leur ouvrage achevé sur le prestigieux site de Tanis, ont décidé de consacrer leur savoir-faire à la découverte et à l’étude des trésors cachés de la ville pharaonique et médiévale de Dibgou.

Sous la direction de Philippe Brissaud, secondé par Christelle Desbordes, la part la plus nombreuse de son personnel est constituée de collaborateurs égyptiens, qui permettent la réalisation des divers travaux sur place. La part européenne de l’équipe se compose d’une quinzaine de personnes qui assurent l’encadrement scientifique et technique de la Mission.

Bien que juridiquement française, la Mission est ouverte à tous. Les collaborateurs qui s’investissent dans le projet, archéologues, céramologues, restaurateurs, architectes ou photographes, proviennent d’horizons divers et sont rattachés à des institutions telles que le CNRS, l’Education Nationale, l’Université ou l’INRAP. La Mission offre également aux étudiants la possibilité de se former sur le terrain dans un cadre scientifique rigoureux.

 

Fouille de deux bâtiments appartenant à la Dibgou du début de l’époque musulmane. Septembre 2016 (Cliché MATD / Christelle Desbordes)
Fouille de deux bâtiments appartenant à la Dibgou du début de l’époque musulmane.
Septembre 2016 (Cliché MATD / Christelle Desbordes)
Catégorie :